>  >  > 
Tout savoir sur la conduite en Nouvelle-Zélande

Sillonner la Nouvelle-Zélande à bord d’une voiture est une expérience inoubliable, avec ses paysages aux antipodes de ceux de notre chère Europe. La conduite s’effectue à gauche et le dépassement à droite, prenez soin de vous en rappeler car les habitudes reprennent souvent le dessus. De plus, prenez garde aux routes souvent sinueuses et sachez que les trajets durent souvent plus longtemps que prévu.

Quels documents officiels se procurer avant son voyage ?

Pour conduire en Nouvelle-Zélande, vous devez posséder un permis de conduire international, sauf si vous êtes détenteur d’un permis anglais. De plus, vous devez également avoir votre permis national original et valide sur vous. L’âge minimum légal pour conduire en Nouvelle-Zélande est de 18 ans.

Tout savoir des limitations de vitesse

En agglomération, la limite de vitesse est de 50 km/h et de 100 km/h sur la majorité des routes et autoroutes. Prenez garde à bien vérifier les panneaux. L’un d’entre eux est doté d’un fond blanc et d’une diagonale noire indiquant que la vitesse maximale est de 100km/h mais que certaines portions de route peuvent se révéler inadaptées à cette vitesse.

Taux d’alcoolémie : tolérance zéro pour les jeunes conducteurs

Pour les jeunes conducteurs de moins de 20 ans, la tolérance zéro sur l’alcool est appliquée. Pour les conducteurs âgés de plus de 20 ans, le taux d’alcoolémie maximal autorisé est de 50 milligrammes par 100 millilitres de sang ou 250 microgrammes par litre d’air expiré.

Des règles de stationnement très strictes

La réglementation sur le stationnement des véhicules doit être suivie à la lettre. En cas d’infraction, la verbalisation voire l’enlèvement du véhicule est très rapide. Notez que vous devez vous garer dans le sens de la circulation, soit du côté gauche.

Comments

comments

Partagez cet article