>  >  > 
Tout savoir sur la conduite au Portugal

Les routes portugaises sont bien entretenues et la visite du pays à bord d’un véhicule s’avère être une solution des plus simples. Toutefois, bien que la législation en matière de sécurité routière diffère peu des autres pays européens, la prudence au volant doit être de mise car le nombre des accidents est supérieur à la moyenne européenne. Afin de passer un séjour en toute sécurité, découvrez les principales consignes à respecter sur les routes portugaises.

Âge minimum et documents officiels requis

Votre permis de conduire national valide, une assurance au tiers et la carte grise suffisent pour rouler au Portugal. L’âge minimal légal pour conduire est de 18 ans.

Une tolérance zéro par rapport aux excès de vitesse

Soyez vigilant sur les limitations de vitesse, et les excès étant très sévèrement punis par une contravention salée. Sur autoroute, la vitesse maximale autorisée est de 120 km/h et sur voie rapide de 100 km/h. En agglomération, la limite est de 50 km/h.

Surveillez de près votre taux d’alcoolémie

La chasse aux conducteurs sous l’emprise de l’alcool est une priorité au Portugal. Comme dans la majorité des pays européens, le taux d’alcoolémie est fixé à 0,5 g/l dans le sang. N’oubliez pas que certaines liqueurs portugaises présentent un fort taux d’alcool.

Un stationnement majoritairement payant

En ville, la quasi-totalité des places de stationnement sont payantes. Afin d’éviter de vous retrouver avec une amende, vous devez vous acquitter d’une somme proportionnelle à la durée de votre stationnement à l’horodateur le plus proche.

Comments

comments

Partagez cet article