>  >  >  > 
Un beau voyage en Grande-Bretagne

Décrit comme le pays des pays par son Premier ministre actuel, la Grande-Bretagne offre un large éventail de paysages magnifiques, de cultures variées et de routes inattendues à découvrir. Aventurez-vous au cœur du Pays de Galles, de l’Angleterre, de l’Écosse, et découvrez les trésors anciens ou modernes, de renommée mondiale ou plus secrets, qui vous attendent en chemin. Et n’oubliez pas de rouler à gauche !

Cardiff, Pays de Galles

Cardiff Bay Cityscape

Commencer votre voyage en vous rendant à Cardiff, capitale du Pays de Galles. Plutôt que de braver la célèbre pluie galloise, faites un tour près du château de Cardiff et le long de la rivière Taf, dépassez le Principality Stadium et arrêtez-vous dans la baie de Cardiff, au sud de la ville, où vous trouverez des paysages, des architectures et des monuments parmi les plus beaux de tout le pays de Galles.
Le Centre Millénaire du Pays de Galles et le Senedd (le bâtiment abritant l’assemblée nationale galloise) surplombent tous les deux le confluent des rivières Taf et Ely et sont des spectacles que vous ne pouvez pas manquer. Déjeunez sur le port avant de fermer le chapitre gallois de votre voyage et de vous diriger vers l’est pour atteindre votre prochain arrêt : Oxford.
Souhaitez “hwyl fawr” [Salut] aux Gallois à la tombée de la nuit et prenez le pont Severn, monument classé, pour traverser les rivières Severn et Wye jusqu’à Bristol, en Angleterre. Vous pourrez alors admirer le soleil se coucher majestueusement au-dessus de l’estuaire de Severn.

Oxfordshire, Angleterre

Merton College, Oxford.

Environ trois heures plus tard, vous arriverez dans le comté d’origine de la plus ancienne université du monde anglophone. Oxfordshire correspondra certainement aux clichés que beaucoup ont de l’Angleterre, avec ses paysages idylliques et ses terres rurales pittoresques. Préparez-vous à découvrir un endroit figé dans le temps lorsque vous entrerez dans la ville. Oxford est une ville à l’air charmant que l’on pourrait presque qualifier de désuet.
Prenez un petit-déjeuner anglais copieux et avant de vous remettre en route, essayez-vous donc au “punting”, la réponse d’Oxford aux gondoles vénitiennes. Puis, attachez vos ceintures, emballez un pique-nique, espérez en dépit de tout que la météo britannique vous épargnera et dirigez-vous vers la partie est des Costwolds.
Les mots ne suffisent pas pour décrire parfaitement la beauté des paysages qu’on y trouve, et quand les beaux jours arrivent, il n’y a rien de plus relaxant que de rouler dans la campagne anglaise les vitres ouvertes (ou le toit ouvert, si vous avez une décapotable). Garez-vous près de Woodstock et pique-niquez devant l’impressionnant Palais de Blenheim.
Prenez n’importe laquelle des routes, elles seront toutes magnifiques dans cette région de l’Angleterre, et retournez dans la ville pour boire un coup dans la Turf Tavern, populaire mais bien cachée. Ses occupants sont principalement des jeunes étudiants, mais c’est également ici que Bill Clinton a commis ses célèbres méfaits et que l’ancien Premier ministre australien, Bob Hawke, a fini une pinte de bière en 11 secondes, entrant ainsi dans le Guinness World Record. Passez peut être votre tour sur les pintes de bière, et continuez vers votre prochain arrêt, le Lake District

Le Lake District : Cumbria, Angleterre

Stunning landscape of Wast Water and Lake District Peaks

La route vers Cumbria plus au Nord n’est sûrement pas la plus exaltante : l’autoroute s’étire, infinie et constante, dépassant les grandes villes parsemées le long de la route. Mais vous ne le regretterez pas.
Le Lake District va rompre cette monotonie en élançant l’horizon vers le ciel, offrant à votre vue des collines et de la verdure à perte de vue. Le Lake District est le plus grand parc national d’Angleterre (parmi d’autres superlatifs) avec 885 miles carrés. La plus haute montagne d’Angleterre (Pic de Scafell), le lac le plus profond (Wastwater), et le lac le plus long (Windermere) s’y trouvent également et composent un ensemble de paysages spectaculaires. C’est également un patrimoine mondial de l’UNESCO. Si cela ne vous suffit pas, il y a un grand nombre de restaurants, pubs et hôtels magnifiques, avec pour chacun sa propre vue sur Cumbria, où vous pouvez vous arrêter pour vous dégourdir les jambes et prendre un ou deux selfies.
Si vous en avez le temps, faites un tour près de la péninsule de Cartmel et du lac Windmere pour une balade à vous couper le souffle, et faites des pauses dans les villes de Kendal et Bowness, qui valent la peine d’être visitées pour leurs maisons historiques. Conduisez jusqu’à la vallée d’Eden et Penrith, et offrez-vous une vue sur les villages en grès et les monuments préhistoriques. Lorsque vous vous sentirez capable de quitter la splendeur de Cumbria, dirigez-vous vers le Nord et passez la frontière écossaise.

La côte ouest de l’Ecosse

Glencoe mountains and landscape, in cloudy day, Scotland

Rendez-vous au Nord en passant par Glasgow et suivez la route A82 jusqu’à Glencoe. Cette route traverse une grande partie du parc national de Trossachs et longe le Loch Lomond pendant presque la moitié du voyage. Inutile de préciser que la majeure partie de la traversée se déroulera dans l’émerveillement devant la beauté naturelle du paysage écossais. Vous admirerez les maisonnettes qui parsèment les bords du lac de la chanson “Bonnie banks” et les ombres vivaces du feuillage environnant.
Foncez à travers le passage de Glencoe, comme James Bond. Aperçu dans Skyfall, ce paysage, magnifique en toute saison, devrait vous laisser sans voix lors de cette partie de votre voyage en direction de Glennfinnan, et son célèbre viaduc des films Harry Potter.
Garez-vous au centre des visiteurs avant d’entrer dans la ville et marchez vers le point de vue pour prendre une belle photo. Si vous avez une petite faim ou que vous cherchez un café pour vous maintenir éveillé, le wagon-restaurant de Glennfinndale, une voiture de train réaménagée en restaurant, n’est qu’à quelques pas et vous offrira certains des meilleurs scones de la région avec de la crème écossaise et de la confiture de fraises. De retour dans votre voiture, tournez-vous vers le Fort William et prenez la route vers l’ouest pour arriver quelques heures plus tard à Arisaig, l’un des points les plus à l’ouest de la Grande-Bretagne continentale.
Onduler le long de la côte est une expérience palpitante et en été, vous pouvez conduire jusque tard dans la nuit. Arrêtez-vous sur l’une des plages blanches qui bordent la côte pour regarder le coucher de soleil sur les îles d’Eigg, de Muck, de Rum et de Canna. Vous vous trouverez tellement au nord qu’au milieu de l’été, le soleil ne se couche pas complètement et le ciel reste bleu pâle, même après minuit.
Avant de vous diriger vers l’est, aventurez-vous 10 miles de plus vers Mallaig, où vous trouverez des pubs accueillants et des “Bed and Breakfast” chaleureux. Assurez-vous d’essayer les fruits de mer frais avant de quitter les alentours des îles occidentales de l’Écosse. Offrez-vous des crustacés, des crevettes et des coquilles Saint-Jacques, accompagnés d’un plat de frites, qui ne vous coûteront pas un bras dans cette jolie ville de bord de mer !

La côte est de l’Écosse

Edinburgh

Le trajet de l’ouest à l’est, bien que moins pittoresque, ne perd pas son mérite. Traversez Stirling, l’ancien abri de la Couronne de l’Écosse, et arrêtez-vous à Édimbourg, sur votre route vers St Andrews. Bien que la météo soit imprévisible, la pluie monotone ne peut qu’amplifier le romantisme de l’architecture troublante et gothique de la ville.
Traversez la Prince Street et observez les caractéristiques d’Édimbourg, comme le Walter Scott Monument et le château d’Édimbourg, avant de vous diriger vers le palais d’Holyroodhouse, l’une des résidences de Sa Majesté Royale en Écosse. Montez jusqu’à Arthur’s seat, le pic principal d’un groupe de collines qui forme la majorité du parc d’Holyrood. La vue sur Édimbourg depuis la “septième colline” y est spectaculaire.
A partir de là, vous pouvez distinguer l’école George Heriot qui, en plus d’être un magnifique exemple d’architecture Renaissance, a été l’inspiration pour créer Poudlard, l’école de sorcellerie et le principal cadre des romans d’Harry Potter, écrits par J. K. Rowling.
Depuis Édimbourg, traversez le pont de Forth Rail, l’une des réussites d’ingénierie les plus impressionnantes du monde et patrimoine mondial de l’UNESCO, jusqu’à Fife. Sortez de la route à quatre voies et prenez les routes plus pittoresques de la côte en direction de Cupar. Vous devez vous arrêter à Anstruther pour goûter leur “fish and chips” réputé dans le monde entier, puis vous arriverez 9 miles plus loin à St Andrews.
Prenez le temps d’apprécier l’architecture à l’épreuve du temps dans cette ville usée, notamment l’université de St. Andrews, la troisième plus vieille université du monde anglophone et la plus vieille d’Écosse.
Votre voyage touche à sa fin lorsque vous atteignez les ruines du château de St Andrews, dont l’histoire colorée et erratique en tant que demeure autant des rois que des prisonniers, est aussi caractéristique que la météo britannique, dont vous découvrirez toutes les facettes lors de votre visite de la Grande-Bretagne.

Comments

comments

Partagez cet article