>  >  > 
Bruges

À 95 km de la capitale belge, celle que l’on surnomme la Venise du Nord ne manque pas d’atouts.

Vous devrez toutefois abandonner votre voiture (de location) dans un des parkings de dissuasion car le centre-ville est piéton, pour le plus grand plaisir des promeneurs et touristes.

Ville d’eau, Bruges offre un cadre idyllique pour les amoureux et autres amateurs de romantisme. Il est possible de découvrir la ville à bord d’embarcations qui rappellent les célèbres gondoles de la ville italienne. Depuis les canaux, vous jouirez d’un point de vue exceptionnel sur les maisons blanchies à la chaux du béguinage, un des fleurons de la cité médiévale brugeoise.

Les amoureux ne pourront pas manquer le lieu culte et pittoresque du pont St-Boniface et de l’Arentshof voisine. Assis sur un banc dissimulé à l’ombre d’arbres centenaires, ils pourront admirer les maisons en colombage et les églises voisines, et regarder passer les calèches romantiques… entre deux baisers.

Bruges est aussi une ville de musées, dont plus de vingt sont consacrés aux Primitifs flamands. En effet, avec l’essor de l’activité économique au XVe siècle, de nombreux artistes s’étaient installés à Bruges. La Grand-Place a d’ailleurs été baptisée du nom du célèbre peintre brugeois du XVe siècle, Jan Van Eyck.

Parmi les innombrables musées, citons aussi le musée Groeninge, l’hôpital Notre-Dame de la Poterie, le musée d’archéologie, le musée du diamant, le musée du chocolat, et même… le musée de la frite !

Autre incontournable, le beffroi de Bruges offre une vue imprenable sur la ville et ses environs. Cette tour atteignant une hauteur de 83 mètres, il vous faudra gravir pas moins de 366 marches pour arriver au sommet, mais l’effort en vaut la peine.

Enfin, n’oubliez pas non plus de faire un détour par les remparts, surmontés en quatre endroits de moulins d’époque. Une jolie piste cyclable a été aménagée pour vous permettre de découvrir ce coin de nature de manière agréable. Ce poumon vert est une autre manière d’appréhender la belle et romantique Bruges.

 

Comments

comments

Partagez cet article