>  > 
Conduire en Belgique : ce qu’il faut savoir

Le code de la route en Belgique

Comme partout dans le monde, le code de la route en Belgique comporte des particularités qui lui sont propres. Les plus notables concernent bien sûr la limitation de vitesse et les règles de priorité. Les limitations de vitesse sont de 120 km/h sur autoroute, 50 km/h en agglomération et 90 km/h hors agglomération. Des zones à 30 km/h sont aussi prévues, à proximité des écoles notamment. Il est interdit de dépasser par la droite sur autoroute. Sauf indications contraires, la priorité de droite est d’application en agglomération et dans un rond-point c’est le véhicule engagé dans celui-ci qui est prioritaire. Attention aux trams à Bruxelles ou à la côte, ils sont la plupart du temps presque toujours prioritaires. Le gilet fluo et le triangle de pré signalisation sont obligatoires.

Les conditions de conduite en Belgique

La Belgique compte un des réseaux autoroutiers les plus denses au monde. Cette densité permet des déplacements rapides d’un bout à l’autre de son territoire. L’accès aux autoroutes est gratuit, sans péages ni vignette à acheter. À de rares exceptions près, les routes belges sont en bon état, que ce soit au niveau national, régional ou communal. Le climat de Belgique peut être considéré comme maritime tempéré. Les hivers peuvent être rudes et froids, surtout sur la partie est du pays. Pensez donc à équiper votre véhicule si de telles conditions devaient se présenter. Il pleut en moyenne 200 jours par an. En cas de fortes pluies ou d’orages violents, prenez garde à l’aquaplanage sur certains tronçons, tout comme au givre ou au verglas lorsque la température descend sous le seuil des 0°C.Liège

Les habitudes de conduite en Belgique

Le conducteur belge se montre en général courtois et respectueux, aussi bien du code de la route que des autres usagers du réseau.
Un appel de phares sans raison apparente ? Il s’agit simplement de signaler un danger, un radar ou un contrôle de police. L’infraction au code de la route la plus avouée anonymement par les conducteurs belges est un léger penchant à dépasser certaines limitations de vitesse lorsque les conditions le permettent (faible circulation, la nuit,…). Le Belge, comme la plupart des citoyens européens, aime sa voiture et surtout le sentiment de liberté que celle-ci lui apporte. Il en prend donc grand soin et préfère en général une conduite calme et posée à une conduite sportive et agressive.Bruxelles
Photo 1 : Ypres © Chris Lofty – Fotolia.com

Photo 2 : Liège © Nessa – Fotolia.com

Photo 3 : Bruxelles © danileon – Fotolia.com

Comments

comments

Partagez cet article